La dissertation de culture générale aux concours: classes préparatoires, IEP, écoles de commerce, fonction publique par BBO

La dissertation de culture générale aux concours: classes préparatoires, IEP, écoles de commerce, fonction publique

Titre de livre: La dissertation de culture générale aux concours: classes préparatoires, IEP, écoles de commerce, fonction publique

Auteur: BBO


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

BBO avec La dissertation de culture générale aux concours: classes préparatoires, IEP, écoles de commerce, fonction publique

Bien que décriée, la dissertation de culture générale reste l'épreuve maîtresse d'un certain nombre de concours d'entrée dans les grandes écoles d'enseignement supérieur ou dans la fonction publique. Or cette épreuve se révèle particulièrement anxiogène pour nombre d'étudiants tant elle leur semble difficile à préparer. Ils redoutent la profusion des énoncés qui pourraient leur être proposés : par où commencer sa préparation et comment, le jour J, trouver quelque chose à dire sur tous les sujets ? Ils craignent de ne pas arriver à identifier la fameuse « problématique », à construire un plan dynamique, à mobiliser les références qui intéressent le correcteur. Voire même, ils s'interrogent sur la forme de la dissertation : comment une introduction est-elle structurée ? mon plan doit-il être apparent et combien de parties doit-il comporter ? à quels moments procéder à un alinéa ? sauter une ligne ? Ces questionnement sont d'autant plus vifs que la plupart des candidats n'ont pas la chance de pouvoir bénéficier des bonnes préparations publiques et privées en la matière. Bref, les candidats ont besoin d'être guidés.

Ecrit par un enseignant dans plusieurs centres de préparations aux concours et correcteur au sein de divers jurys de concours de la fonction publique, lui-même ancien étudiant s'étant frotté aux difficultés de la dissertation de culture générale, cet ouvrage défend l'idée que quel que soit le format de l'épreuve – quatre ou cinq heures, avec ou sans programme, type d'intitulé de sujet – il existe une méthode pour y briller à coup sûr. Que vous soyez étudiant briguant l'entrée dans une école de commerce ou un institut d'études politiques ou candidat à l'entrée dans la fonction publique, ce guide à la lecture rapide, construit à partir des difficultés rencontrées par mes étudiants et des erreurs les plus fréquentes constatées à la lecture des copies de concours, ne remplacera bien évidemment pas le travail personnel que vous devrez fournir. Il vous apprendra toutefois à :
- gagner du temps et diminuer votre stress lors de la préparation en délimitant l'étendue de vos révisions et en vous concentrant sur les références bibliographiques les plus utiles ;
- vous distinguer de vos concurrents le jour de épreuve en d'identifiant rapidement la problématique de n'importe quel sujet, en construisant un plan qui y réponde, en mobilisant vos connaissances et en rédigeant une dissertation agréable à lire dans le fond comme sur la forme.

En bref, ces quelques développements ont non seulement pour ambition de faire de l'épreuve de la dissertation de culture générale un atout dans votre réussite aux concours mais aussi de vous montrer qu'une fois maîtrisées les règles du jeu, loin d'être un repoussoir, elle peut devenir source de plaisir et de stimulation intellectuelle.

SOMMAIRE

Avant-propos
1) La préparation :
- La culture générale n'est pas un puits sans fond
- La méthode du tableau
- L'identification des grandes problématiques
- Le choix des références
- Quelques conseils bibliographiques
2) Le jour de l'épreuve :
- La construction de la problématique et du plan
- L'organisation physique de la copie
- Le style de rédaction

Livres connexes

Bien que décriée, la dissertation de culture générale reste l'épreuve maîtresse d'un certain nombre de concours d'entrée dans les grandes écoles d'enseignement supérieur ou dans la fonction publique. Or cette épreuve se révèle particulièrement anxiogène pour nombre d'étudiants tant elle leur semble difficile à préparer. Ils redoutent la profusion des énoncés qui pourraient leur être proposés : par où commencer sa préparation et comment, le jour J, trouver quelque chose à dire sur tous les sujets ? Ils craignent de ne pas arriver à identifier la fameuse « problématique », à construire un plan dynamique, à mobiliser les références qui intéressent le correcteur. Voire même, ils s'interrogent sur la forme de la dissertation : comment une introduction est-elle structurée ? mon plan doit-il être apparent et combien de parties doit-il comporter ? à quels moments procéder à un alinéa ? sauter une ligne ? Ces questionnement sont d'autant plus vifs que la plupart des candidats n'ont pas la chance de pouvoir bénéficier des bonnes préparations publiques et privées en la matière. Bref, les candidats ont besoin d'être guidés.

Ecrit par un enseignant dans plusieurs centres de préparations aux concours et correcteur au sein de divers jurys de concours de la fonction publique, lui-même ancien étudiant s'étant frotté aux difficultés de la dissertation de culture générale, cet ouvrage défend l'idée que quel que soit le format de l'épreuve – quatre ou cinq heures, avec ou sans programme, type d'intitulé de sujet – il existe une méthode pour y briller à coup sûr. Que vous soyez étudiant briguant l'entrée dans une école de commerce ou un institut d'études politiques ou candidat à l'entrée dans la fonction publique, ce guide à la lecture rapide, construit à partir des difficultés rencontrées par mes étudiants et des erreurs les plus fréquentes constatées à la lecture des copies de concours, ne remplacera bien évidemment pas le travail personnel que vous devrez fournir. Il vous apprendra toutefois à :
- gagner du temps et diminuer votre stress lors de la préparation en délimitant l'étendue de vos révisions et en vous concentrant sur les références bibliographiques les plus utiles ;
- vous distinguer de vos concurrents le jour de épreuve en d'identifiant rapidement la problématique de n'importe quel sujet, en construisant un plan qui y réponde, en mobilisant vos connaissances et en rédigeant une dissertation agréable à lire dans le fond comme sur la forme.

En bref, ces quelques développements ont non seulement pour ambition de faire de l'épreuve de la dissertation de culture générale un atout dans votre réussite aux concours mais aussi de vous montrer qu'une fois maîtrisées les règles du jeu, loin d'être un repoussoir, elle peut devenir source de plaisir et de stimulation intellectuelle.

SOMMAIRE

Avant-propos
1) La préparation :
- La culture générale n'est pas un puits sans fond
- La méthode du tableau
- L'identification des grandes problématiques
- Le choix des références
- Quelques conseils bibliographiques
2) Le jour de l'épreuve :
- La construction de la problématique et du plan
- L'organisation physique de la copie
- Le style de rédactionBien que décriée, la dissertation de culture générale reste l'épreuve maîtresse d'un certain nombre de concours d'entrée dans les grandes écoles d'enseignement supérieur ou dans la fonction publique. Or cette épreuve se révèle particulièrement anxiogène pour nombre d'étudiants tant elle leur semble difficile à préparer. Ils redoutent la profusion des énoncés qui pourraient leur être proposés : par où commencer sa préparation et comment, le jour J, trouver quelque chose à dire sur tous les sujets ? Ils craignent de ne pas arriver à identifier la fameuse « problématique », à construire un plan dynamique, à mobiliser les références qui intéressent le correcteur. Voire même, ils s'interrogent sur la forme de la dissertation : comment une introduction est-elle structurée ? mon plan doit-il être apparent et combien de parties doit-il comporter ? à quels moments procéder à un alinéa ? sauter une ligne ? Ces questionnement sont d'autant plus vifs que la plupart des candidats n'ont pas la chance de pouvoir bénéficier des bonnes préparations publiques et privées en la matière. Bref, les candidats ont besoin d'être guidés.

Ecrit par un enseignant dans plusieurs centres de préparations aux concours et correcteur au sein de divers jurys de concours de la fonction publique, lui-même ancien étudiant s'étant frotté aux difficultés de la dissertation de culture générale, cet ouvrage défend l'idée que quel que soit le format de l'épreuve – quatre ou cinq heures, avec ou sans programme, type d'intitulé de sujet – il existe une méthode pour y briller à coup sûr. Que vous soyez étudiant briguant l'entrée dans une école de commerce ou un institut d'études politiques ou candidat à l'entrée dans la fonction publique, ce guide à la lecture rapide, construit à partir des difficultés rencontrées par mes étudiants et des erreurs les plus fréquentes constatées à la lecture des copies de concours, ne remplacera bien évidemment pas le travail personnel que vous devrez fournir. Il vous apprendra toutefois à :
- gagner du temps et diminuer votre stress lors de la préparation en délimitant l'étendue de vos révisions et en vous concentrant sur les références bibliographiques les plus utiles ;
- vous distinguer de vos concurrents le jour de épreuve en d'identifiant rapidement la problématique de n'importe quel sujet, en construisant un plan qui y réponde, en mobilisant vos connaissances et en rédigeant une dissertation agréable à lire dans le fond comme sur la forme.

En bref, ces quelques développements ont non seulement pour ambition de faire de l'épreuve de la dissertation de culture générale un atout dans votre réussite aux concours mais aussi de vous montrer qu'une fois maîtrisées les règles du jeu, loin d'être un repoussoir, elle peut devenir source de plaisir et de stimulation intellectuelle.

SOMMAIRE

Avant-propos
1) La préparation :
- La culture générale n'est pas un puits sans fond
- La méthode du tableau
- L'identification des grandes problématiques
- Le choix des références
- Quelques conseils bibliographiques
2) Le jour de l'épreuve :
- La construction de la problématique et du plan
- L'organisation physique de la copie
- Le style de rédaction